L'intuition


Vivez l'intuition d'être vous-même un miracle, plutôt que de l'espérer...
Ici, dans ces instant simples et glorieusement terrestres, l'intuition ne sert pas seulement dans les choses que l'on dois faire. Elle est révélatrice et unificatrice; elle apporte la paix et donne de la vigueur au corps. Elle n'est pas uniquement une «petite voix» qui guide ou conseille. Elle nous plonge entièrement dans la révélation des lois de la nature tout entière. L'intuition est une union intime avec le principe de l'Être ressentie en chacun de nous; c'est un moment de poésie qui rend la vie aimante, miraculeuse, qui nous aide, nous réchauffe et nous ouvre l'esprit à la magie, de la réalité immédiate, à la connaissance du vécu, à notre conscience.
Ce qui est, est.
Ce qui n'est pas, n'est pas.
Essayons de porter notre attention sur ce que la vie nous présente plutôt que sur ce que nous voudrions qu'elle soit. Cette connaissance du présent est un lâcher-prise aux délires de la pensée mentale. Si on ne cède pas à cette distraction mentale, cette prise de conscience du présent confère une simplicité et une joie insoupçonnées à celui qui la pratique. Cette état ouvre à l'émerveillement devant l'existence. Il permet d'entretenir un rapport intime avec la Vie.
Être libre de ne plus s'inquiéter et de ne rien savoir alors qu'on sait tout...
Renaître à chaque instant au gré des choses et des situations et devenir spectateur des forces de la vie dans l'intuition mystérieuse du miracle d'exister.
Pourquoi pas maintenant!
David Ciussi (Extrait)

L'EXPÉRIENCE DE LA VIE



L’expérience de la vie

Alors qu’on étudie, qu’on fait la lecture ou qu’on travaille sur soi; Qu’on visite les astres, les sciences ou les anges, la vie est… tout simplement.
Elle ondule telle une énergie omnisciente et omniprésente, prenant tantôt la forme d’un arbre, tantôt le nid et même les écureuils qui dorment en petite boule dedans. Et tout ça n’est peut être qu’une impression en vérité, car qui? Qui a personnellement vérifié comment dorment ces écureuils là? Mise à part le fait que vu le nombre qui y vit ainsi que la petitesse de l’endroit, je conviens que moi aussi c’est de cette façon que je dormirais si j’étais à leurs place!
Beaucoup de fois nous prenons ce genre de raccourci pour classer l’expérience des choses. Pour les placer à des endroits bien précis à l’intérieur de nous retrouvant ainsi un semblant d’équilibre. Et non seulement définissons-nous comme ça l’information, qu’il faille en plus l’étiqueter. Y ajouter une série de caractéristiques pour la confondre avec d’autres. Deux choses parfois totalement différentes se réunissent inopinément. Comme si tous les gens qui portent le même prénom avaient automatiquement les mêmes qualités. Quelques années plus tard, une de ces choses autrefois vraie devient subitement fausse et nous en somme choqués. Mais nous surclassons de nouveau l’expérience à un mauvais endroit. Notre cerveau aime la plénitude qu’offre l’information bien rangée même si la plupart du temps cela est erronée. Nous aimons vivre dans l’illusion et ainsi profiter d’un moment de répit, de confort… laissant les autres penser à notre place, calculer, explorer. Comme si pour nous vivre était si compliqué!
Pourtant la Vie s’exprime partout selon qu’on veuille bien s’arrêter. De toutes les façons, dans tous les endroits, en dedans ou en dehors de soi, elle est là, prête à nous révéler ce pour quoi nous cherchons aujourd’hui le sens. Alors que de la même exacte façon demain nous comprendrons encore, mais autrement, selon notre degré d’ouverture. Elle nous dit «Il n’y a rien à apprendre car tout est là déjà». Et quand nous persistons à vouloir l’abdiquer, elle trouve un autre chemin pour arriver jusqu’à nous.
L’expérience de la vie est l’ultime chose que nous les humains avons à transcender. Pourquoi cela est-il si difficile?
Lorsqu’on regarde bien cet arbre là-bas, qui ondule et se balance avec le vent. Lorsqu’on remarque combien ils s’apprécient mutuellement, lui, les pieds enracinés dans la terre et la cime qui danse, tout là-haut, dans le ciel, et l’autre, invisible, subtil, coquin, bien présent… Qu’y a-t-il d’autre pour eux que d’Être tout simplement? Et d’Exister finalement, grâce au rapport qu’ils ont ensemble, l’un sur l’autre?
La vie c’est de s’accepter soi-même pour ce qu’on est profondément. C’est d’apprécier la vraie nature des choses sans vouloir l’altérer… et de s’émerveiller devant le sacré qui se manifeste en chacun de nous en autant de façon magnifique.
Je vous souhaite à tous et toutes un heureux temps des fêtes.
Isabelle Pitre
Coach de Vie, Thérapeute Humaniste

Rêverie Guidée, Imagerie mentale...

Rêverie de groupe
Durée: 90 minutes. Groupe de 15 à 40 personnes.
Animatrice: Isabelle Pitre, Coach de Vie, Thérapeute Humaniste.

«Rêverie guidée autour d'un thème choisi et animation adaptée au groupe».

Objectifs généraux: Les objectifs à la base sont d'amener les participants à prendre contact avec leur vision intérieure. Cette partie créatrice est présente en chacun de nous. Outre les propriétés qu'on lui connaît, l'imagerie mentale permet de réaliser les différences dans la perception que l'on a des choses. En comparant les images et expériences des uns et des autres, les participants prennent conscience de la multitude de possibilités d'imager un mot, un thème, une action, un bruit. De là cette grande divergence d'interprétation dont nous côtoyons l'existence au niveau de la communication. En bout de ligne, la rêverie guidée favorise l'expression libre et claire dans les relations.

Objectif spécifique: Dans chaque rêverie, indépendamment du thème, il y a un objectif spécifique. Cet objectif premier est bien expliqué aux auditeurs en début d'activité. Ce peut être de l'ordre de la santé, à un niveau préventif, curatif ou génératif, ou en lien avec un comportement ou le développement d'une habileté particulière. Ce peut être simplement de prendre conscience de ce qu'il y a en nous, des valeurs humaines, ou encore de toute cette belle magie qui désire s'exprimer.

Qu'est ce que c'est exactement?: Une rêverie est un état de conscience modifié où l'esprit se laisse aller et se complait à rêvasser éveillé. C'est avant tout relaxant, très ouvert, très libre et en respect avec chacun. D'abord inspirée d'une métaphore et rédigée selon un langage vague et vaste, où il n'y a pas de suggestions, ni d'ingérence, la rêverie laisse une grande latitude à la partie créatrice de l'esprit. En fait, elle n'est guidée que pour la structure qu'elle offre dans le temps. Chacun peut lui appliquer son propre modèle du monde et à l'intérieur d'un groupe, la rêverie revêt autant de personnages et de décors qu'il y a de gens présents. Elle s'adapte à ce que chaque personne souhaite créer.

Déroulement: Après une brève présentation de l'animatrice et une description dans le temps du comment faire et du pourquoi, nous plongeons ensemble dans l'Univers des rêves pour expérimenter et découvrir ce qui les crée. Par la suite, une période d'animation adaptée au groupe selon l'âge, la catégorie ou suivant des critères plus globaux s'instaure. Nous allions l'échange intellectuel aux comparaisons de modèle en passant par la description de l'expérience, du vocabulaire ou même de l'expression artistique. Beaucoup de richesse mise à jour de par les pistes explorées. L'activité se conclue à travers l'appréciation de ceux qui veulent l'exprimer.

Planification: Afin de bien adapter la présentation aux besoins du groupe et de déterminer les exigences et les attentes, nous travaillons de pair avec la ou les personnes responsables de la prise en charge de l'activité.

Investissement: Pour de plus amples informations ou réservation, communiquez avec nous. 514 945-2156

Mandala, l'harmonisation de soi.








Outil de méditation, d’harmonisation, de perfectionnement et de croissance.


Le mandala : l’harmonisation de soi

Le mandala est un outil de méditation, d’harmonisation, de perfectionnement, de croissance. Le simple fait d’entrer à l’intérieur du cercle effectue un changement vibratoire, car c’est l’union entre le cerveau droit et le cerveau gauche, qui permet d’harmoniser les dualités, les contraires. Si un doute vous habite, vous retrouverez à l’intérieur du cercle, une certitude etc. Le mandala permet de s’apaiser, de s’équilibrer, de s’amuser tout en retrouvant son espace, son territoire.

Une influence positive sur quatre niveaux de conscience

Le mandala travaille sur quatre niveaux de conscience : physique, spirituel, psychologique, psychique. Le travail s’effectue en douceur et au rythme de chacun, il agit là où il doit agir, personne ne peut décider du dénouement, cela se fait en son temps, en son heure.

Le mandala convient à tous, peu importe l’âge, le sexe ou la nationalité, car il n’est rattaché à aucune religion. Il est recherché pour la paix qu’il procure et pour son coté créatif qui permet la découverte de soi, de son être intérieur.

Le choix des couleurs : un rappel de nos états d’être

Les couleurs que l’on place dans le mandala se placent à l’intérieur de soi. Cette façon de privilégier les couleurs qui conviennent dans l’instant permet de reconnaître vos émotions. Le mandala, une forme d’exutoire, libère le trop plein; protégé par le cercle, il permet d’exprimer vos états d’âme. Il a pour principe de ramener au conscient ce qui est inconscient, et il est une façon merveilleuse d’accueillir les messages de l’esprit.
Claudette Jacques, Auteure.