Accéder au contenu principal

Rêverie Guidée, Imagerie mentale...

Rêverie de groupe
Durée: 90 minutes. Groupe de 15 à 40 personnes.
Animatrice: Isabelle Pitre, Coach de Vie, Thérapeute Humaniste.

«Rêverie guidée autour d'un thème choisi et animation adaptée au groupe».

Objectifs généraux: Les objectifs à la base sont d'amener les participants à prendre contact avec leur vision intérieure. Cette partie créatrice est présente en chacun de nous. Outre les propriétés qu'on lui connaît, l'imagerie mentale permet de réaliser les différences dans la perception que l'on a des choses. En comparant les images et expériences des uns et des autres, les participants prennent conscience de la multitude de possibilités d'imager un mot, un thème, une action, un bruit. De là cette grande divergence d'interprétation dont nous côtoyons l'existence au niveau de la communication. En bout de ligne, la rêverie guidée favorise l'expression libre et claire dans les relations.

Objectif spécifique: Dans chaque rêverie, indépendamment du thème, il y a un objectif spécifique. Cet objectif premier est bien expliqué aux auditeurs en début d'activité. Ce peut être de l'ordre de la santé, à un niveau préventif, curatif ou génératif, ou en lien avec un comportement ou le développement d'une habileté particulière. Ce peut être simplement de prendre conscience de ce qu'il y a en nous, des valeurs humaines, ou encore de toute cette belle magie qui désire s'exprimer.

Qu'est ce que c'est exactement?: Une rêverie est un état de conscience modifié où l'esprit se laisse aller et se complait à rêvasser éveillé. C'est avant tout relaxant, très ouvert, très libre et en respect avec chacun. D'abord inspirée d'une métaphore et rédigée selon un langage vague et vaste, où il n'y a pas de suggestions, ni d'ingérence, la rêverie laisse une grande latitude à la partie créatrice de l'esprit. En fait, elle n'est guidée que pour la structure qu'elle offre dans le temps. Chacun peut lui appliquer son propre modèle du monde et à l'intérieur d'un groupe, la rêverie revêt autant de personnages et de décors qu'il y a de gens présents. Elle s'adapte à ce que chaque personne souhaite créer.

Déroulement: Après une brève présentation de l'animatrice et une description dans le temps du comment faire et du pourquoi, nous plongeons ensemble dans l'Univers des rêves pour expérimenter et découvrir ce qui les crée. Par la suite, une période d'animation adaptée au groupe selon l'âge, la catégorie ou suivant des critères plus globaux s'instaure. Nous allions l'échange intellectuel aux comparaisons de modèle en passant par la description de l'expérience, du vocabulaire ou même de l'expression artistique. Beaucoup de richesse mise à jour de par les pistes explorées. L'activité se conclue à travers l'appréciation de ceux qui veulent l'exprimer.

Planification: Afin de bien adapter la présentation aux besoins du groupe et de déterminer les exigences et les attentes, nous travaillons de pair avec la ou les personnes responsables de la prise en charge de l'activité.

Investissement: Pour de plus amples informations ou réservation, communiquez avec nous. 514 945-2156

Posts les plus consultés de ce blog

Formation à distance

Dans le confort de votre foyer...

Nos cours, offerts à distance, constituent une façon moderne d'étudier à votre rythme dans le confort de votre foyer. Notre cours du Praticien Humaniste implique jusqu'à 300 heures d'étude. Le niveau du Maître comprend quant à lui 400 heures de formation et les approches humanistes alternatives s'additionnent ainsi pour un total de 1000 heures.
De nombreuses institutions et universités privées à travers le monde utilisent maintenant ce type de formation à distance à la fois très pratique et personnalisé.
À votre rythme et selon votre budget

Dans le domaine de l'enseignement des approches humanistes alternatives, du coaching et de l’accompagnement de personne, il s’agit d’une première ! Nos cours permettent d'acquérir une solide formation sans avoir à se déplacer. Nous offrons le même programme de formation qu’en classe, mais désormais tout se fait sans que vous n'ayez à vous déplacer. De plus, notre cours à distance offre la …

J'ai sauvé une libellule de la noyade...

J'ai sauvé une libellule de la noyade... Oui... Puis je l'ai déposé doucement devant moi, sur le ciment de la piscine. Elle était inerte... Totalement.
Habituellement, lorsque je fais des sauvetages de la sorte, les insectes sont pour la plupart un peu remués, mais ils bougent.
Elle, au bout de 20 minutes, encore rien. Rien d'autre que ses petites ailes qui se soulevaient avec le vent. ...

Alors... Je me suis mise à lui parler, tout doucement.
Je lui ai dit combien elle était belle, ses couleurs, sa perfection. Je lui ai parlé de sa petite aile brisée; coupée en deux, un accident peut-être... J'ai parlé et soufflé des mots doux, bienfaisants, des mots d'amour jusqu'à ce que... en une torsion très étrange, elle se mette à bouger. Oh ! Te voilà, lui dit-je. Toi ma belle petite libellule. Peu à peu, en faisant des essais, parfois en testant ses pattes, d'autres fois en vrombissant ses ailes, elle s'est rendue compte je pense, de sa petite aile brisée. Je…

Accompagner la fin de vie

Comment la formation professionnelle sur le thème de l'accompagnement des personnes en fin de vie s'organise-t-elle aujourd'hui ?
Isabelle Pitre : Il existe deux types de formations pour les professionnels de la fin de vie. Celle qui a pour vocation d'enseigner l'accompagnement à la fin de vie à tout le personnel médical (aides-soignants, personnel infirmier, médecins etc.), et la formation professionnelle continue qui enseigne aux personnes désireuses d’en faire un métier, l’art d’accompagner la fin de vie au point de vue de la qualité d’être.
Cette dernière formation comprend principalement des cours théoriques basés sur les différentes formes d’apprentissages (visuel, auditif et kinesthésique), qui amènent les apprenants à une compréhension de leur rôle d’accompagnant, et du milieu de la fin de vie.

«C’est souvent en faisant un véritable travail sur soi que l’on s’ouvre à la dimension réelle de l’accompagnement».
Il y a la possibilité de prendre en charge les f…