25.9.13

LA DISCIPLINE.... UNE LIBERTÉ


Pratiquer une discipline de vie demeure pour chacun de nous un moyen d'accéder à la liberté d'être. Là où le plaisir nous maintient dans l'inconscience, dans le deni et la souffrance, la discipline nous ouvre toute grande les portes du coeur et de la vérité.
 
Qu'avons-nous donc à faire?
 
En tout premier lieu, s'engager envers soi-même à s'aimer comme on a toujours voulu l'être; s'aimer inconditionnellement. Qu'est-ce que cela signifie exactement... ?
Ça signifie de faire les choses pour soi, par amour, parce que l'on sait que ces choix précis par exemple, sont de bons choix pour nous...
- Mais je m'aime me direz-vous... tout en songeant au peu de temps que vous vous accorder pour vous-même !
 
La discipline se vit donc dans l'attention que l'on se porte, dans l'intention aussi car elle présuppose un acte d'amour, et dans notre présence au moment. Cela peut commencer avec une discipline corporelle libre et consentie, tant qu'elle est vécue sans contrainte, par amour de soi et dans la joie. Elle sous-entend une nourriture saine, naturelle et vivante.
 
Cela implique une respiration complète, la relaxation et l'accueil de période de silence où l'on se retrouve dans le calme, face à soi. Un juste milieu entre l'activité et le repos, en y incluant des activités physiques, intellectuelles et spirituelles en égale proportion.
Une ouverture à la Conscience par la décérébralisation; soit en cessant de tout vouloir comprendre de façon rationnelle. Une ouverture à ce qui est... dans le non-jugement. Elle implique une pureté renouvelée au niveau de l'esprit.
 
Du coup, pratiquer une discipline de vie permet de prendre conscience plus facilement des contradictions internes, des conflits et de leur ré-harmonisation. Pareillement, elle nous fait réaliser de l'importance que l'on accorde à nos peurs et avidités inconscientes, puis nous invite à les dépasser.
 
La discipline est aussi flexible qu'objective. Aujourd'hui n'est pas demain ni hier.
 
Elle demande de faire la paix au niveau des pensées. Oui la Paix avec un grand «P» dans notre esprit afin de se rencontrer soi-même chaque jour de nouveau comme au premier jour; s'apprécier, se réconcilier.
 
Elle implique peut-être la prise en conscience de la réalité des choses ou du fait que tout est illusion, ou les deux; l'existence de lois Universelles qui régissent la Vie, telles que l'impermanence, l'interdépendance et la responsabilité que nous avons les uns envers les autres, ou encore la causalité, pour ne nommer que cela.
Elle suggère la remise en question de nos habitudes de vie au présent et le développement des qualités du cœur, de l'intelligence émotionnelle.
 
Alors, loin de vouloir nous garder en cage, la discipline nous donne la clarté d'esprit, la lucidité. Elle nous permet de voir que ce qu'on croyaient être des moyens de profiter de la vie, d'avoir du plaisir, ne sont en fait que des manières qui nous approchent de la mort.
 
La discipline commence par un engagement à s'aimer soi-même comme on l'a toujours voulu.
 
Isabelle Pitre Coach de vie
 

Un vieux rêve

Mon plus vieux rêve d'enfance remonte à l'âge de 2 ans. Redondant, dans ce sens que je l'ai rêvé à plusieurs reprises, c...