13.6.13

Un pont entre le succès et moi...




Il suffit parfois d’une phrase en noir et blanc pour offrir des couleurs à sa vie.                            
(Auteur inconnu)

 

Pourquoi certaines personnes ont du succès et d’autres pas?

Nous pourrions élaborer une longue liste des facteurs qui font que les gens réussissent dans la vie, et nous pourrions en rédiger une autre tout aussi fournie des causes qui nous poussent à ne pas réaliser nos rêves. Les individus vous savez, ont du succès pour toutes sortes de raisons qu’il demeure difficile de juger. Si nous comparons le succès des autres à notre succès, nous constatons alors que rien ne nous permet de réussir tout comme eux. En réalité nous ne sommes pas eux, et c’est bien tant mieux puisque personne n’interprète la vie de la même manière. La réussite peut être l’argent, la carrière ou le mariage pour l’un, sinon la chanson, la célébrité ou n’importe quoi d’autre. Elle reste à l’image de celui qui la commande.

Il y a bien évidemment des caractéristiques qui ont été mises à jour sur ce thème avec les années. Il semble que le succès se bâti à l’aide d’éléments bien particuliers. Nous en verrons quelques-uns. Mais avant de commencer, souvenons-nous que chacun est invité à jouer son tour s’il décide de lancer les dés.


Croire en soi

Pour présager de la victoire, la foi représente l’ingrédient principal de notre recette. Une bonne quantité de certitude nous assure déjà d’un chemin tout tracé. Croire en ce que l’on fait présuppose d’une base solide. C’est la motivation profonde qui nous fait avancer quoiqu’il advienne, le cœur du projet, sa vie. D’ailleurs, il n’y a pas de foi sans passion, ni de voie sans conviction. Il s’agit ici d’un préalable indispensable qu’il nous faut apprendre à cultiver si l’on veut faire pencher la balance du côté du succès.

La détermination est aussi une heureuse disposition dans ce mélange. Si nous voulons quelque chose en particulier et que nous le voulons très fort, il nous faut en général persévérer dans notre action. Être tenace et courageux, voir discipliné. Démontrer une volonté de fer indépendamment des circonstances. La volonté d’aller jusqu’au bout de ses rêves tant que ceux-ci reflètent des saines ambitions. Puis continuer de l’avant sans jamais calculer le nombre d’essais ni les erreurs que l’on commet pour y arriver. L’achèvement demeure dans la tête d’un vrai réalisateur le seul aboutissant possible.

Il faut savoir se positionner aussi, observer, analyser, et présenter certes un minimum de talent pour bien faire les choses. Étant donné que chacun d’entre nous possède ce talent spécial qui le distingue des autres, le choix d’une direction doit être en fonction de ce critère. Nos talents sont tributaires de la reconnaissance. Alors en quoi précisément avons-nous reçu cette grâce? Qui nous a reconnu? Qu’avions-nous fait pour cela? Il nous importe de le savoir par le biais de ces questions afin de concéder formellement à ce talent une remise au monde. Notre talent a besoin d’être reconnu et accepté pour vivre. Il a besoin d’être alimenté pour se développer, pour grandir et s’épanouir. Il mobilise déjà notre attention tout comme le fait un enfant, également notre amour, et l’inspiration qu’il engendre en nous ouvre les portes de la créativité. C’est notre savoir-faire à nous.

 
L’homme n’est pas une île

Savoir faire les choses s’impose comme une étape cruciale dans un processus d’ascension. Cependant, à quoi bon avoir un talent original s’il n’y a que nous pour  le constater? Dans tous les cas, il faut comprendre que l’humain a besoin des autres pour partager ce qu’il est. Il doit pouvoir se démarquer pour exprimer son unicité. Ne dit-on pas que la lumière ne peut savoir ce qu’elle signifie réellement qu’en étant en présence de l’obscurité!

Nous devons en conséquence faire l’étalage de notre expertise. Nous rendre visible aux yeux de tous au sens large du terme. Offrir aux gens une image qui soit en relation avec ce que nous avons annoncé, et exister oui, avoir sa place parmi les autres.

Lorsque nous arrivons à reconnaître qui nous sommes, nous avons pareillement une bonne idée de ce que nous ne serons jamais. Il ne s’agit pas d’affirmer à quiconque que nous n’avons pas ce qu’il faut pour réussir, non. Cela implique simplement de prendre conscience qu’il y a des choses qui nous rebutent franchement. Un travail bien fini se fait normalement avec l’aide de plusieurs personnes… ne serait-ce que par le soutien que nous apportent les gens qui sont proches de nous. Pourquoi reproduire seul un jeu d’équipe et s’évertuer à occuper toutes les positions à la fois? Il y a des gens qui sont faits pour ça.

Des professionnels, il y en a dans toutes les disciplines, allant du web à la communication, des conseillers de toutes sortes, des relationnistes de presse, des adjoints, des bras droits quand nous en avons plein les bras. Ces personnages cohabitent de près ou de loin dans notre environnement, et leurs collaborations à coup sûr favorisent notre succès.

Dans n’importe quelle démarche vers le progrès, la connaissance de ses faiblesses est peut-être le meilleur des constats. Il nous permet dès lors de nous libérer de ces tâches en les déléguant à d’autres, et de vaquer à notre véritable occupation.


Isabelle Pitre Coach de Vie

Un vieux rêve

Mon plus vieux rêve d'enfance remonte à l'âge de 2 ans. Redondant, dans ce sens que je l'ai rêvé à plusieurs reprises, c...