26.7.15

RÉFLEXION DU DIMANCHE

 
Comme le dit Louise Hay, lorsque nous commençons à travailler sur nous-même, parfois les choses nous déstabilisent, et semblent à première vue être pire qu'avant.
 
C'est en fait, que nous sommes dans le processus...
 
 
Mes amis(es), vouloir changer implique bien sûr une réorganisation du système en entier. Le changement n'est pas un coup de baguette magique qui transforme les citrouilles en carrosses. Non ! Cela se fait étape par étape, comme lorsqu'on rebâti différemment une structure que l'on au préalable défait. Il y a une certaine logique dans toute reconstruction comme il y a une logique dans le fondement même de tout ce qui existe. 
Et parfois, c'est la réorganisation du système qui se manifeste et crée un inconfort, plus ou moins grand, plus ou moins intense, selon ce que nous sommes, ce que nous croyons, ou ce que l'on laisse vivre naturellement dans le corps...
 
Personnellement, j'ai appris à faire de la place pour les sentiments et les pensées négatives qui surgissent dans ces moments-là. À dire vrai, je les accueille, je les entends, et je les soigne comme on le fait d'une blessure sur la peau.
 
Après coup, je renvoie le tout dans l'énergie qui guérit ! On ne sait jamais, ça peut être utile à quelqu'un d'autre :)
 
Merci Louise Hay
Isabelle Pitre Coach de vie

Principe du rythme

Le principe du rythme, issu de la philosophie hermétique, en est un que j'utilise souvent avant de prendre des décisions importantes. P...