28.11.15

La vie, la mort

A chaque seconde quelque chose meurt en nous et quelque chose naît. Nous transportons simultanement la vie et la mort dans nos bagages.
A la fin de notre vie, nous serons morts plus d'une fois, physiquement et psychiquement.
 
Qu'est ce qui fait que nous nous attachons à nos problèmes, à notre passé ou à notre vie d'avant alors que ceux- ci ne sont que des fantômes qui nous hantent. En quoi est-ce important me direz-vous de nourrir les regrets, la haine ou l'amertume qui enveloppe notre cœur et du coup l'empêche d'aimer ?
Toute chose recommence indéfiniment et renaît sous un nouveau jour tout le temps. Peut-être nous faut-il apprendre à voyager plus léger, à se détacher de ce qui est mort et ainsi laisser aller nos bagages.
 
Mes amis(es) déjà à la fin de cette lecture, vous vous serez renouvelés plusieurs fois. Alors...
 
Vivons maintenant, car avant n'existe plus déjà et après... et bien, tout est potentialité !
 
Bon samedi xx
 

Un vieux rêve

Mon plus vieux rêve d'enfance remonte à l'âge de 2 ans. Redondant, dans ce sens que je l'ai rêvé à plusieurs reprises, c...