23.12.15

Une belle recette pour Noel

Choisir de vivre sa vie sur terre demande du courage, beaucoup d’amour vis-à-vis de soi-même, et de la confiance...
Oui, de la confiance en soi, en les autres aussi, et en la vie comme principe parfait d'évolution.
 
Nous pouvons avancer péniblement en trainant avec nous un lourd bagage, ou nous pouvons ouvrir nos mains maintenant et laisser aller tout ce qui nous définissait jusqu'ici dans nos moments les plus difficiles.
 
Mais nous sommes attachés à notre passé; en effet, pourquoi ?
Parce que souvent on se définit au travers les épreuves. Notre vie se lit de par les cicatrices que nous arborons sur notre corps et dans notre coeur. Certaines se portent peut-être fièrement, alors qu'on a honte de plusieurs autres. 

Nous ne voulons pas oublier certains évènements de peur de valider par notre geste un comportement méchant. Oublier pour nous, c'est souvent accepter que quelqu'un nous ait fait mal, lui donner l'absolution, et ce n'est pas correct.
Alors on n'oublie pas... de peur de perdre qui nous sommes ou ce que nous avons appris, et le bagage devient de plus en plus imposant.

Mes amis(es), et puis qu'est-ce qui se passerait si on oubliait ce mal qu'on nous a fait par le passé, cette peine que nous avons vécu ? Serions-nous plus fragile ? Moins important ? Irresponsable ? Dans la fuite ? Que risque-t-il d'arriver ?
 
A priori, il risque d'avoir de la place...
Beaucoup de place dans sa tête et dans son coeur...
D'ailleurs, quelqu'un a dit ; Qui sommes-nous donc pour juger ? Que celui qui n'a jamais fait d'erreur se lève et jette la premiere pierre !!
 
Apprenons à voyager léger. Pardonnons. Ouvrons nos mains à la charité, ouvrons notre coeur à l'amour.
 
Isabelle xx

Un vieux rêve

Mon plus vieux rêve d'enfance remonte à l'âge de 2 ans. Redondant, dans ce sens que je l'ai rêvé à plusieurs reprises, c...