Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du septembre, 2016

Papillon

L'étroitesse d'esprit est plus désolante que la pauvreté intellectuelle.


C'est la prison de gens qui se croient mieux nantis, mais où l'orgueil et l'égo dominent tels des détraqueurs de rêves.  Pour eux, la beauté naturelle n'existe plus car ils ont le pouvoir de la contrôler.
Ceux qui progressent dans un chemin d'artifices ne savent pas que l'endroit où leur pied se pose est incertain. Le canevas sur lequel se dessine la vie ne répond pas aux lois humaines. Ce qui compte tellement pour eux, tant ils y ont accordés d'importance... n'est finalement qu'une illusion, un piètre reflet de pensées avides. Et tout disparaît au moment où la vie le choisit car il doit y avoir de la substance au travers toute cette énergie sombre.
Tout renaît et recommence continuellement, alors pourquoi vouloir réapprendre ce que nous savons déjà... À un autre niveau, nos mémoires sont déjà celles d'enfants à naître ; porteurs d'eux et d'elles, cristaux anci…

Mais encore...

Tout ce que je vis est une suite logique résultant de l'état dans lequel j'étais.
Ce qui m'habite maintenant se reflète sur ce qui m'entoure et sur ce que je créerai demain. L'engagement à ce nouvel état d'être de par sa perspective, sa façon d'agir, de penser... transcende au delà d'une première réalité.
Je deviens celui et celle issu de cette dualité. Ce nombre, cette simple équation, cette position entre les deux.

L'émerveillement

La vie appelle au mouvement et au dépassement de soi. - Je me sens vivant... est ce qu'un compagnon a pratiquement crié à l'aboutissement du cours de kayak de mer hier. On sentais bien que ça venait de son cœur .
Mes amis (es), c'est vrai que de VIVRE dans l'instant présent est quelque chose que nous devons mettre davantage en pratique. Nous avons perdu ces élans de l'enfance à vouloir tout expérimenter ; l'apprentissage d'un nouveau défi par exemple, était ce qui peuplait jadis notre quotidien d'enfant.
Quand nous étions enfant, nous vivions continuellement en dehors de notre zone de confort. En fait, cette zone n'existait pas encore tant nous étions dans la découverte et dans l'acceptation. Lorsqu'on vous demande : - Avez-vous gardé votre coeur d'enfant ? On s'entend que cette question ne s'adresse pas à une dimension d'immaturité ou de dépendances mais bel et bien à cette capacité à vouloir DÉCOUVRIR ET S'ÉMERVEILLER c…

Ascension

Nul ne peut ascensionner sans avoir d'abord incarner totalement son corps. Or, peu de gens le font car c'est un chemin difficile où il incombe de faire face à ses propres démons, à démystifier la peur, à aimer ses ennemis, à se purifier ici-bas dans la matière.
L'éveil spirituel est victime de distorsions diverses. Peu de gens sont élus et en revenge, plein de gens vivent ce qu'on appelle une illumination. Il s'agit d'un espace mental où il n'y a ni connexion entre le ciel ...et la terre et qui s'apparente davantage à une mini schizophrénie qu'à un réel éveil. Ils vivent dans le déni de leur expérience humaine...
Ou se situe l'amour de soi ? L'amour des autres ? On ne le sait pas !
L'humilité s'impose lorsqu'il est question de foi Bonne journée à tous xx