12.12.16

J'aurai 55 ans

J'AURAI 55 ANS DANS QUELQUES JOURS.

C'est quelque chose !

Quand je regarde en arrière, je n'en reviens tout simplement pas de tout ce chemin parcouru. Non seulement à cause de toutes ces heures que j'ai mise à expérimenter la vie de diverses manières, mais aussi de toutes les autres qui m'ont fait tant souffrir ou pleurer.

Il en a fallu des heures de travail sur moi-même pour en arriver à mieux comprendre la vie et ses leçons. J'ai dû apprendre à m'aimer beaucoup pour réaliser qu'à chaque message qu'elle m'envoyait par exemple, il n'y avait rien de fondamentalement bon ou mauvais. Non, parce que ma réaction, ma perception finale dépendait toujours de moi. Cest ce qu'on appelle avoir le libre arbitre. D'ailleurs, les fois où je me suis abandonné à elle (la vie), je me suis sentie complètement habitée de son amour et je me rend compte maintenant à quel point elle a toujours été là pour moi. Je t'aime ma bonne étoile.

Petite, je voyais la cinquantaine bien loin. Si loin en fait que j'avais de la difficulté à pouvoir m'imaginer la vivre un jour. Aujourd'hui pourtant, après 5 ans à ce rythme, je peux vous dire que je n'ai pas du tout changé. Je suis encore cette petite fille remplie de rêves si grands et si humains (rêves qu'on m'a reproché longtemps) qui a traverser sa vie dans une position d'observateur. J'ai été un leader, une aidante, une enseignante, une coach, une inspiration, un exemple à suivre, une auteure. Ce sont des rôles que je m'étais vu jouer dès l'âge de 4 ans.

Maintenant ce 55 ème rime avec la liberté. (Liberté 55, oui je sais)

Liberté d'être moi-même sans m'attendre que l'on soit en accord ou non. Même que plus on est soi-même et plus on est aimé.
Liberté de penser sans avoir de limites.
Liberté d'écrire les mots qui me viennent de mon coeur et de vous les partager.
Liberté de créer un espace si grand pour me permettre de me réaliser car je n'ai pas fini.

Je vous souhaite à tous et toutes mes amis (es), de pouvoir vous réaliser tout autant. L'amour de la vie est sans limites, je vous le dis.
Soyez-en assuré ; )

La beauté me touche

J'ai été émue de pouvoir assister en direct à la cérémonie de clôture des Jeux Olympique de Pyeongchang. J'étais comme une enfant q...