21.12.16

Tranche de vie


A l'approche de la période des fêtes, les sentiments sont souvent parties prenantes d'un tourbillon bien difficile à gérer. Pour plusieurs d'entre nous, le rejet et l'abandon seront encore une fois cette année, une source de chagrin et d'isolement.
A toutes ces personnes qui sont touchées, je vous partage avec tout mon cœur cette tranche de vie :

Vous savez, ce grand manque affectif, je l'ai vécu à l'enfance. Il m'a amener à développer l'accompagnement de personne dans une dimension plus humaine. Ce que je vous partage de moi aujourd'hui en est la résultante ; soit la reconnaissance d'âme, l'accueil, l'amour de soi, le non-jugement, l'acceptation etc... Sans cette blessure, je serais passé à côté de ce qui est maintenant le fondement de ma vie.

Notre chemin de vie nous amène à nous dépasser. C'est d'ailleurs le but ultime de la vie ; celui d'évoluer. Notre âme en a fait le choix à partir du tout début de notre incarnation, et je sais tellement combien ce n'est pas toujours facile. Mais souvenez-vous mes amis(es) que nous n'avons que les épreuves que nous sommes en mesure de pouvoir surmonter.

Après un long cheminement qui aura duré des années, je peux vous dire aujourd'hui que ce rejet qui m'a fait tant souffrir par le passé est maintenant devenu une réelle bénédiction.

Être aimé pour ce que l'on est commence par soi-même...et c'est ce que j'ai fais ; j'ai appris à m'aimer, à me choisir car cela nous connecte directement dans notre cœur. Cet amour de soi nous propulse et nous permet enfin de pouvoir aimer les autres tels qu'ils sont eux aussi et d'accepter leurs différences. Lorsqu'on cesse d'attendre que les autres remplissent nos besoins et que l'on reprend possession de sa vie ; on expérimente alors une certaine sagesse, dans la sérénité et la beauté de la vie.

Ne soyez donc pas découragé devant les épreuves. Dites-vous bien que la plupart du temps, les autres ne savent pas la moitié de ce que vous pouvez vivre, et c'est donc une illusion que de croire qu'ils puissent en être le moindrement conscient. Chacun vit ses blessures et sa réalité, chacun a un chemin à réaliser, et peu de gens voient autre chose que le bout de leur nez.
C'est le propre de l'être humain...

Je vous invite donc à cesser de vous rejeter pour la période des fêtes, ni de vous abandonner dès qu'il y a un petit accroc. Investissez du temps, de l'énergie, des sous même parce que vous croyez en vous. Soyez votre meilleur ami, votre meilleure mère, votre allier et faites un bilan réel du chemin que vous avez parcouru. Faites vos choix en fonction de votre cœur et surtout, allez vers les gens qui vous aiment et vous le manifestent.
Vous valez cet effort et je vous encourage fortement à rester présent pour vous tout au long de cette nouvelle année.

À la question : Peux-tu compter sur toi ?
La réponse doit toujours être : OUI

Je vous aime xx

Un vieux rêve

Mon plus vieux rêve d'enfance remonte à l'âge de 2 ans. Redondant, dans ce sens que je l'ai rêvé à plusieurs reprises, c...