Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du février, 2017

Editorial de Mars / Réseau des accompagnants en fin de vie

En fin de semaine dernière dans le journal de Montréal, Denise Bombardier faisait état de la loi 52 sur l’aide à mourir. Elle affirmait qu’au Québec, il s’agit là du consensus le plus large débattu à propos de droits humains comme si la mort était ce qui nous réunit le plus.
Le projet de loi sur l’euthanasie au Québec, projet de loi 52 que l’on nomme aussi – Aide médicale à mourir - vise essentiellement à faire de l’euthanasie une « question de santé » et donc une affaire provinciale. De ce fait, cette loi contourne ainsi l’interdiction de l’euthanasie et du suicide assisté par un médecin, contenue dans le Code criminel du Canada. 
On comprendra qu’il s’agit ici d’une forme d’expression détournée, d’un langage qui se veut trompeur et qui dirige l’attention du public dans un bassin si vague d’informations incomplètes qu’il s’y perd. Pourtant, on nous doit à tout le moins une explication plus substantive et honnête de ce qui est en jeu, ou peut-être est-ce que l’on doit s’y engager soi-m…

Ce que les chevaux m'ont appris...

Les gens passent...
Vois-les, reconnais-les, bénis-les
Car c'est la vie qui te parle à travers eux...
Comprends son amour !



http://cequeleschevaux.blogspot.com

L'autre jour

Il y a quelques jours, je suis allé dans une de mes boutiques préférées. C'est une brocante, êtes-vous surpris ? 
Le proprio de la boutique achète des successions et des entrepôts personnels laissés vacants. Son employée, une dame de 80 ans... qui reste seule dans ce fourbi toute la journée. En fait, elle travaille 7 jours semaine - de midi à 18h.
Malgré ses vieilles mains un peu tordues, elle tri les nouveaux arrivages, place la marchandise, vend et enveloppe les paquets, se souviens de la majorité des prix et du moment où les choses sont arrivée, d'où elles viennent et qui les a acheté. C'est un exemple à suivre.
J'adore cette dame ; ce qu'elle dégage.
Parfois je me surprend à y aller uniquement pour elle, parce que je m'ennuie. Je vous dis ça et en vérité, j'y vais toujours juste pour elle. J'en prends conscience en l'écrivant.
Elle me parle de son fils qui a des difficultés, de son mari qui est mort chez lui et qu'elle a accompagné même si i…

Tranche de vie

TRANCHE DE VIE...

Lorsque j'entraînais des chevaux difficiles, il m'arrivait parfois de les garder au loin, d'avoir à les observer pendant un certain temps. Pourquoi ? Parce que certains pouvaient être très dangereux pour l'humain.
Dans la plupart des cas, il s'agissait de la manifestation d'une souffrance si intenable que le cheval ne trouvait d'autres moyens pour me montrer qu'il avait mal.
Je m'adressais alors à lui en disant ; mon gars, je vois ta souffrance, je la vois très bien oui. Je la ressens même au plus profond de mon cœur, et je suis si triste pour toi que tu ai eu à passer par tant de misère pour pouvoir enfin exister. Mais en même temps mon ami, je ne pourrai pas t'aider si tes gestes envers moi sont méchants ou encore, si tu mets ma vie en danger. J'ai une patience d'ange peut-être, mais j'ai aussi besoin de toi dans ce projet. Généralement ça marchait. Le fait d'être reconnu, entendu, vu, écouté, accepté dans l…

Fuir ou faire face ?

Est-ce qu'on s'en rend toujours compte ?
Mes amis(es), sans être des spécialistes du déni, certaines réalités nous échappent. On ne se rend pas toujours compte de ce qui s'exprime en nous-mêmes, jusqu'à ce que les maux ou la maladie s'installe !
Et si nous écoutions davantage notre corps ? Car il a un langage bien spécial pour nous dire ce qui ne va pas en soi. Mon amie Claudia Rainville nous en parle abondamment dans ses livres ; que j'adore soit dit en passant.
Et si nous prenions ces symptômes au pied de la lettre. Je veux dire par là, bien avant qu'ils ne se transforment en maladie. Nous pourrions en découvrir le message et apporter les corrections nécessaires dès qu'ils apparaissent dans nos vies.
Je pense qu'alors bien des choses sur nous-mêmes nous seraient dévoilés, et l'harmonie, voire la santé, pourraient reprendre le dessus.
Faire face à sa vie n'est pas toujours facile. Mais c'est sûrement le meilleur choix. Parfois ça peut être lon…