23.6.17

Sans titre

Mon Amour de basset, mon "bonheur d'occasion" comme je le surnomme souvent, est peut-être rendu au bout de son chemin. J'ai souvent dit pour rire, que lui et moi, c'était pour la vie... mais en vérité, je me rends à l'évidence que ce ne sera que pour la sienne. 

J'ai vécu aujourd'hui l'une de mes plus belles journées depuis des lunes. En vous partageant ma nouvelle ce matin, vous saviez que je partais le cœur gros et rempli de chagrin à ce rendez-vous chez un second vétérinaire. J'avais pris ma décision compte tenu de l'état de santé de mon chien. J'étais prête à revenir sans lui.

Pour vous mettre en contexte, la semaine dernière, le vétérinaire où je vais habituellement, m'avais dit ce qu'il en était de sa condition détérioré en simplement 2 semaines. Il me faisait voir bien sûr le pire côté de la maladie tout en me soulignant que pour être certain, il fallait faire un test de ceci et puis un autre de cela, ce qui faisait monter la facture à des milliers de dollars.

Suite à cela, j'ai lancé un appel sur Facebook, et une amie m'a proposer le nom d'une vétérinaire chiropraticienne qui pratique dans le secteur nord ; Dr Tremblay. J'y suis allé ce matin... et ce que j'ai vécu en toute humilité était extraordinaire.

D'abord j'ai été accueillie par un câlin, de la reconnaissance et beaucoup de compassion. Ça m'a fais du bien, et je me suis sentie immédiatement en confiance. Les symptômes une fois nommés, ont été analysé d'une façon non traditionnelle. Elle parlait alors de l'émergence d'un traumatisme du passé (tant au niveau physique que psychique). Émergences qui faisaient référence entre autre chose, à de l'anxiété de séparation. Oui, c'était bien de Roméo qu'elle parlait, et de ces symptômes qui étaient beaucoup plus présents justement à la suite de mon dernier petit voyage. (Il a été 3 jours en gardiennage).

Puis, elle a mentionné ce lien particulier qu'elle ressentait entre lui et moi. (Roméo, ce n'est pas un chien ordinaire) !

Bref, Roméo ressentait beaucoup de douleur physique. Elle a pu s'en rendre compte avec ses mains. (Ce qui nous écartait d'un diagnostic de dégénérescence selon elle). Elle lui a fait plusieurs manipulations, des massages, des points de pression. Puis on a parlé de fleurs de Bach, d'homéopathie et de toutes sortes d'actions qui pouvaient être mise en place pour améliorer son état de santé. Il a bien réagit et c'était le principal.

Ensuite, elle m'a proposer de procéder à une coupure énergétique. De couper ce lien d'énergie qui nous reliait lui et moi. .... Oui, vous entendez bien ! Oh que je ne m'attendais pas à ça !

Malgré des expériences semblables vécues par le passé, je peux vous dire une chose importante : la qualité d'être de la personne qui vous accompagne dans une démarche énergétique y est pour beaucoup. (90% je dirais) J'ai été accompagnée avec tellement d'amour que rien que de l'écrire me fait verser des larmes de gratitude. Oh Merci... merci tellement !

Je remercie cette femme docteur d'exister, et d'avoir tant à donné aux animaux ainsi qu'à leur propriétaire. Romeo est revenu à la maison. Il est fatigué et moi aussi. Mais il est là; tranquille. Peut-être va-t-il partir ? Peut-être pas. Mais je n'ai pas l'impression que ce sera maintenant. 

Je t'aime mon toutou.
Cette année aura été difficile pour nous deux.
Une épreuve de plus pour toi Roméo. 
J'ai confiance !  


Un vieux rêve

Mon plus vieux rêve d'enfance remonte à l'âge de 2 ans. Redondant, dans ce sens que je l'ai rêvé à plusieurs reprises, c...