20.7.17

Le changement

Comme le dit Louise Hay, lorsque nous commençons à travailler sur nous-même, parfois les choses semblent être pire qu'avant.

C'est que nous sommes dans le processus.

Mes amis(es), vouloir changer implique bien sûr une réorganisation du système en entier. Le changement n'est pas un coup de baguette magique qui transforme les citrouilles en carrosses. Non !... Cela se fait étape par étape, comme un deuil. On doit apprendre à vivre sans... pour éventuellement renaître. D'ailleurs, lorsqu'on se rebâti, cest toujours différemment de ce que l'on a défait, de ce que l'on était ; avant.

Il y a une logique dans toute reconstruction. Une manifestation parfois malhabile que l'on peut vivre intensément dans tout son corps... et de toute sorte de manière.

Personnellement, je vis cette transformation qui me fait cohabiter avec toutes sortes de sentiments plus ou moins doux et forts. J'ai appris à faire de la place pour ces sentiments et ces pensées négatives qui surgissent de je ne sais où dans ces moments-là. Je les accueille, je les entends, je les soigne comme on le fait d'une blessure sur la peau. Et une fois qu'elles ont été bien accueillies, bien aimées, je les renvoie dans l'énergie qui guérit !

Merci Louise Hay
Bon journée à tous xx



Un vieux rêve

Mon plus vieux rêve d'enfance remonte à l'âge de 2 ans. Redondant, dans ce sens que je l'ai rêvé à plusieurs reprises, c...